Président Jovenel Moise :entre illusion et realité

Comment un président s’est -il bien toqué de toutes ces bourdes pour induire un peuple en erreur?
Incroyable.Le peuple Haitien se laisse gausser de la plus vaine et stérile sensiblerie de toutes sortes,ça fait quelques temps. Cela fait éclabousser dans mon esprit une très grande réflexion:celle de demander si notre situation de peuple est une fatalité.Puisque de manière démesurée, on nous glisse tout.Nous succulons quoique ce soit. Toutes sortes de promesses stériles nous infiltrent.Un attentisme qui perdure. Pourtant,en terme de résultat,tout foire!

(ce texte de Gabin Estiverne n’attaque personne)

Le président Jovenel Moise s’est apparu comme un coup d’éclair. Comme on ne savait rien de lui,il profite,en effet, de rouler le peuple dans la farine. Comme quoi, Jovenel a été le seul, pour lequel, Haiti était facile. J’ai eu la chance,en naviguant sur le net, de voir une vidéo où un homme parle de ce président. Il dit:”tout Haitien a un petit Jovenel dans leurs entrailles pour tellement que ce type se modélise. Un parcours propre et louable”.En fait, ce n’était qu’un ensemble de stratagèmes pour nous faire avaler la couleuvre.En le voyant, comme s’il était un vrai paysan.Pourtant il était quelqu’un qui vient de loin et a été bien ouvré par un système dont il hérite. On pensait que c’était quelqu’un qui a su combattre avec droiture pour devenir ce qu’il est aujourd’hui et qu’il n’a pas eu les mains trempées dans de la boue. Il prend la forme du fils de paysan, il parodie son langage. Il apprend par coeur les descriptions de certains lieux:les noms des montagnes, des sources, nombre de rues ,les rivières, quantité d’écoles primaire et professionnelle.Emouvant!

Dotant d’un discours populiste,le peuple s’en est bien épris:”c’est Dieu qui nous l’envoie”.Ainsi pensait la majorité des gens.Il nous offre un discours mystérieux:un fusionnement du soleil,de la terre,de l’eau,des humains qui donnerait de l’argent et de la mangeaille dans nos assiettes. Le peuple s’en est réjoui.
Mon Dieu!ce n’est pas n’importe quelle poudre de perlimpinpin!!!
Quelle illusion !

Malheureusement, il y a eu environs 54 présidents à l’époque qui ne voyaient que leurs intérêts. Donc, ils pouvaient, par amour pour le pays,se cocréer afin d’offrir un projet de société très bien agencé.Pour être sincère ,ces 54 candidats-là ont tous leur pierre dans la descente aux enfers du pays.Ils se moquent de nous.S’ils se mettaient ensemble, la machine serait complètement déboutée par leur bien agir.
Hmmmm! ils pensent qu’il y avait un banc présidentiel, aulieu d’un fauteuil. Ils ont tous foiré dans leurs pantalons. Une gosse leçon!

Hélas! durant la période de sa campagne, beaucoup de journalistes ont été payés. Par ci et par là,c’était de la propagande.
Le peuple qui voulait avoir quelqu’un qui vient de ses tripes grignote un certain désir à son égard. Donc, il a été quand même voté. Peut-être, il a eu de bonnes volontés pour agir en faveur du pays, mais jusqu’à présent cela est une chimère. Ce n’est pas la faute de la population puisqu’ils ne savaient rien de cet homme. Et les autres font la nique au peuple.

Les G8 se sont réunis après les élections pour protester contre les fraudes qui ont été survenues.Le CEP était bien obligé de tout vider. Quand les inscriptions sont lancées pour la réorganisation des prochaines joutes électorales, dans foulée, le G8 s’est écrasé et chacun, dans une fervente cavalcade de prise du pouvoir, était bien obligé de faire cavalier seul. Le peuple se trouvait mal à l’aise. Pas question des intérêts pour le développement du pays.

Le chauche-branche même de la campagne électorale du président Jovenel Moise se reposait sur un jardin de banane. Des gens disent:”si un quelconque paysan sait développer une si grande intélligence pour doter le pays d’un tel miracle, celui d’un grand jardin de banane; s’il est devenu président, il pourra sortir le pays de ce carcan”. Maintenant où est le jardin?
ahhh ahhh ahhh! aulieu que le pays produise de la banane, il est transformé sordidement en une république bananière.

Des journalistes ont été invités pour aller visiter ce prétendant grand jardin, quand ils se rendaient là-bas, ils s’étaient tous virés de leur objectif:ils mangent, ils boivent et devenaient saouls puis partirent avec les poches pleines. Ces alcoolos!
Le peuple est piégé.

C’est dans une telle circonstance que la population a choisi quelqu’un pour le fouetter. Mise à part d’une opposition dispersée qui n’a aucun projet, où chacun essaie à sa guise de se faire passer pour de véritables Héros.D’un autre côté, on a un président qui est frappé d’anosmie. Il ne prend pas des conseils, il parle comme s’il se trouve dans une salle de théâtre. Il ne pèse aucune de ses paroles. C’est pourquoi que le peuple en a marre de ses billevesées,de ses calembredaines.

Pour la salubrité de l’administration publique ,rien n’est fait. Encore en continuation:de voitures neuves inutiles sont achetées, des hélicoptères sont loués pour de fortes sommes, l’institutitionalisation de la corruption fait son chemin, la lutte pour oublier le procès petrocaribe s’endurcit, des délinquants sont nommés dans de prestigieux postes, les barons continuent de terroriser le peuple. La distribution des armes à feu continue dans les quartiers populaires. Et on assiste à une désacralisation des fameuses institutions du pays.
Ce qui est mauvais, pendant que les professeurs ne reçoivent pas leur pitance, des policiers et consorts croupissant dans la dêche la plus ignoble, de petits personnels meurent de faim; d’autres continuent à gagoter. Ils gagotent sans réserve. Une grande pagaille !
Diriger c’est prévoir. Si on essaie d’analyser quelques récents choix politiques, nous devrions accepter qu’il y a une nuée qui se fait contre le pays. Et du côté du pouvoir en place, et du côté de l’opposition puisque Jovenel n’est pas seulement responsable. Cependant il sait consciemment que certains de ses choix auraient de graves conséquences sur le pays et qu’il fera quand même les frais.
En fin de compte, Le système a gagné. Le président, avec son discours populiste, a su bénéficier de la sagesse de la majorité de la population. Un discours sans fondement, mais on l’acceptait.
On croyait vraiment qu’il allait faire quelque chose, on a été trahi. C’est maintenant qu’on comprend son intelligence pour berner tout un peuple.Il parle trop et beaucoup que sa parole se retrouve enfermée dans une sorte de coqueluche floue et sans effet.Le temps doit être révolu pour que tout un chacun de tout secteur du pays prenne leur responsabilité.Surtout ceux des intellectuels,qu’ils doivent contribuer dans l’éducation civique du peuple.Tout en les aidant à pouvoir inhiber leurs automatismes contre les crapuleries,le charlatanisme,l’amateurisme ,les attrape-nigauds de certains voyoux, qu’ils se doivent de questionner certaines offres.Ils doivent être capables d’identifier les malveillants, les briseurs de rêve du pays. Nous devons nous intégrer, lutter sans condition à la sortie du pays de ce gouffre mortifère.Le pays nécessite des hommes de valeurs, bien éduqués, qui n’accepteront pas de livrer Haiti aux blancs. Qui n’accepteront pas de vendre leurs frères pour de la pitance, pour un visa américain. Il est grand temps que les détracteurs, les médiocres cédent leur place aux fils authentiques du pays. Des fils dont le sang de Dessalines coule dans leurs veines.Des gens qui acceptent de se battre pour la reconquête de notre identité. Point n’est besoin de petits reste-avec qui ne font que travailler pour leurs papas-blancs. Les Haitiens en ont marre de ces bourdes. De ces imposteurs.
Ils sont partouts:dans toutes les institutions avec leurs mains baladeuses,des éhontés qui demandent aux jeunes femmes du pays de s’envoyer en l’air avant tout entretien d’embauche.
Qu’attendons-nous?
La fervente descente aux enfers d’Haiti pendant que nous pourrons tous périr? je ne crois pas.
La souffrance, c’est maintenant. Nous ne pouvons plus attendre. Agissons-nous donc!Faisons-le maintenant.

Gabin Estiverne
37278988
citoyen engagé du plateau Central
Gabin3363@gmail.com

Sur la crise actuelle

Ma préoccupation c’est parce que avec Jovenel Moise au pouvoir, il n’y aura pas de paix dans le pays. Il n’y aura pas de progrès possible, puisque l’écrasante majorité du peuple Haitien perd confiance en lui. Un président peut -il diriger un Etat dans une telle condition ?
A maintes tentatives de dialogue, rien ne marche. “On est pas dupes”,ainsi la posture de cette opposition émiettée à l’imposition des préconditions d’un président qui pense qu’il sait tout et plus smart que tous.

Y a t-il de dialogue possible ? L’heure est deja passé je pense. Trop tentatives inutiles. Le président ne s’est jamais comporté comme un chef de l’Etat. Il parle trop. Il prend le peuple pour des sots.

Il parle d’électricité 24/24,aucun accord n’a été paraphé, même un poteau n’a été mis en sol. Et tout le monde s’en est réjoui. Comme s’il parlait d’or. Donc, c’est un exemple pour ceux qui se moquent du peuple.

La méfiance généralisée.

Ce n’est pas parce que une transition fera mieux, j’en suis sûr. Cependant si la paix ne pourra garantir, il n’y a plus d’espoir, un président discrédité et sans autorité, quoi l’on reste pour diriger ? On aime trop le pouvoir, on est trop egoïste ? Où est l’intérêt du peuple dans tout ça ?
Le président doit avoir conscience qu’il a fait Beaucoup d’erreurs, que son camp a ênormément contribué à la paupérisation du peuple. Pendant que de petits personnels ne peuvent pas recevoir leur pitance, il trouve 190.000.000 gdes environs pour plaire à Sola, selon les dires de Colonel Rebu. Même cas pour la manifestation pro tetkale qui faisait état d’échec cette semaine ,300.000.000 ont été dénichés, a t-on lu sur le compte tweeter du jounaliste Gary Pierre Paul.
Maintenant une impérieuse obligation lui est faite de prendre conscience et tirer les conclusions possibles qui puissent aller dans l’intérêt de la collectivité.

Gabin Estiverne

Concernant le procès petrocaribe

  • En droit administratif , il ya 2 types d’agent de deniers publics.

    *Les ordonnateurs
    * les comptables.
    Au niveau des comptables, il y a:les comptables de fait, et les comptables de droit.

    Qu’est que je veux expliquer par là?
    Dans le rapport qui a eté publié, certains noms ne sont pas inclus. Par exemple :Olivier Martelly, Sophia Martelly et tant d’autres personnes.
    Ces gens, en majeur partie, qui n’ont pas de qualité pour maniers les fonds publics doivent rendre compte.
    Et le comptable public et celui de fait nous doivent des details. Haiti doit cesser d’etre une savane, une république bananière.
    La CSC/CA ne cherche pas l’opportunité des depenses publiques mais c’est sa régularité.Donc,où se trouve l’argent de l’Etat, il doit s’en approprier.

    Tout moun dwe pran kod la,depiw t nan vole an.

    Gabin Estiverne
    Juriste
    Sodo

Cette femme a détruit ma vie. Quel regret! Texte de Gabin Estiverne. C’est vraiment touchant. J’ai eu, un jour, la chance de rencontrer une perle noire.Je l’ai vue pour la mpremière fois dans un petit bar tout près de ma maison , dans la région métropolitaine de Port-au-prince. En un clin d’oeil, j’ai été tourmenté, sidéré et distrait par sa beauté. Elle a été tellement belle! Wowww!J’étais perdu. Sincèrement je n’ai pas pensé qu’un jour, une fille m’aurait fait perdre la tête. Tout d’un coup, je me suis réveillé de ma torpeur pour aller lui parler. -Bonsoir ma belle. -Bonsoir monsieur. -Comment tu vas? -tu sais, on tient le coup. -Que fais dans ce lieu? -j’ai des parents ici,je viens pour les visiter.Comme je voudrais mieux connaitre la zone,donc je choisis de sillonner quelques rues.Et encore j’ai vraiment soif,je profite bien de ce moment pour entrer ici afin de la tuer. -Ok! Je comprends. -Je voudrais bien lier connaissance avec toi. -vraiment? Aucun problème.Je suis Dariana,j’ai 28 ans et je suis célibataire. Après quelques échanges de mots, j’ai pris son numéro de téléphone pour continuer notre conversation. Quand je suis arrivé chez moi, je me suis déchaussé. J’ai jeté ma colère sur un bon mets que ma mère a préparé, puis je me reposais sur mon lit. Du même coup, je saisissais l’occasion de lui passer un petit coucou, et lui dire comment elle se sent. Après quelques minutes,elle m’a répondu. Puis, l’aventure continue. Je lui ai dit comment elle me fait rêver.Comment elle m’a ravi l’esprit. Soudainement, elle a été frappée par mes beaux vers , et me disait: Monsieur, tu agites mon coeur. Ce n’est que pour la première fois que cela m’arrive-un homme me fait grandement trembler. Après qu’elle a accepté de devenir ma copine. Nous avons eu la chance de sortir ensemble. C’étaient vraiment extraordinaires!les expériences. Je ne manquais rien. Elle venait toujours pour me rendre tous les services qui sont à son Hauteur.Etant donné que je réalisais comment elle devient importante pour moi, je lui ai dit que je décide de la marier.Une grande fête dans son coeur! Mais, il y a un problème qui me tracasse.Ça fait un mois,depuis que j’ai rencontré Halissa. Une fille très mignonne qui sait comment faire palpiter le coeur des gars.Elle m’a complètement aimanté.D’ailleurs,c’est dans une baignoire de bonheur qu’elle me fait tremper.Quelle sensation! Elle me faisait gouter tous les plaisirs du monde. Vraiment! Elle a l’art de me faire jouir. Certaines fois, j’ai passé toute une journée sans ne pas penser à Dariana,mais à elle. Chaque 3 jours, elle m’emmenait danser dans les discothèques. Nous sommes allés au bord de la mère.Et comme ça,j’ai vécu toutes les plus jolies expériences de ma vie. Cependant, chaque soir, mon esprit n’est pas en paix. Quand il s’agit de penser à Dariana que j’ai déjà promis marriage. Wowwww! Je me suis retrouvé entre l’enclume et le marteau. Entre ces deux-là, qui vraiment dois-je choisir? Dariana est moins belle, mais elle n’est pas matérialiste. Elle est toujours prête à soumettre. Cependant pour Halissa, c’est different!elle aime de l’argent, et surtout le luxe.Elle n’est pas polie, mais l’une de ses jolies qualités c’est qu’elle maitrise le domaine du sexe,et elle est comme Bioncé tellement sa beauté est au plus haut degré.Sa langue,d’une mobilité étonnante,courait amoureusement sur ses lèvres lorsqu’elle m’exprime la manière dont elle m’aime. Après tant de réflexions, je choisissais d’honorer ma promesse,celle de me faire marier avec Dariana. Evidemment!samedi 24 décembre 2017, c’était le jour de notre célébration de mariage.Quelle tristesse!Mon esprit a presque fendu en deux,et j’ai pleuré pendant tout le mariage lorsque j’ai pensé à Halissa qui me faisait rêver toujours tous mes beaux moments.Mais, je me suis résigné. En dépit de tout,tout se passait bien. Ma femme ramène mon esprit à la manière dont elle va me cajoler ce soir, me faire voir toutes les belles couleurs de l’univers. Hmmm! Je m’en fous.Je n’ai même pas pipé mot. Seulement, je suis en train de penser à Halissa qui venait de m’appeler pour me dire comment elle a passé toute la journée à pleurer. Elle n’a même pas mangé.Est-ce que je la laisserai mourir? Mon Dieu! Que faire? Enfin, j’ai décidé de mentir à ma femme. J’ai laissé la maison dans laquelle je devais passer la nuit avec ma femme,pour aller la réconforter.C’était la joie de son côté. J’ai oublié ma femme.Et puis nous avons passé toute la nuit ensemble. Quels plaisirs! Quelle sensation! Wowwww! Elle me fait gémir. Au lendemain, je me rendais chez ma femme pour me faire pardonner.Elle m’a reçu avec les deux bras ouverts. Et, on a passé toute la journée ensemble. Depuis 15 jours que Dariana et moi partageons ensemble le lit conjugal, Halissa ne cesse de m’appeler afin de quitter la maison de ma femme. J’ai commencé à réfléchir pour savoir que faire.C’est comme ça que j’ai pris la décision d’abandonner le lit conjujal pour aller joindre Halissa qui a,depuis lors, souffert de mon absence. J’ai loué une maison,pour laquelle je dois verser $40 000 HT par année.J’étais tellement amoureux, pour moi c’était un rien.J’ai acheté une voiture toute neuve pour elle.Quelques membres de sa famille ont eu quelques hics, je les ai supportés. J’ai payé son université, et prenait soin de sa fille.Toutefois, je ne savais même pas qui est son papa. Entre mon petit garçon qu’elle a mis au monde et sa fille ainée, il n’y a aucune différence dans mes yeux. C’est le même amour. Par ailleurs,puisque j’ai l’habitude d’aller aux états-unis,et aussi quelques autres pays, je lui ai dit que je voudrais bien à ce qu’elle se rende à l’embassade des Etats-Unis pour arracher un visa.Et comme ça, elle pourra aller visiter comme moi. Sous mon ordre, elle a commencé les processus. J’ai transféré de l’argent sur son compte, et je la faisais passer comme la propriétaire de mes business. Certainement, elle se rendait à l’embassade et, bienheureusement elle l’a trouvé. J’étais vraiment content.Je lui ai donné de l’argent pour faire la réservation de l’hôtel et aussi acheter le ticket de voyage. Hmmm! Je suis heureux puisque ma femme va visiter un si beau pays comme les Etats-unis. Quand survenait le jour de son voyage, j’ai pris ma voiture et allais la déposer.Dans la soirée, elle m’a contacté pour me dire qu’elle était déjà arrivée et qu’elle se sentait déjà à l’aise. Au lendemain, elle m’a envoyé un message sur mon portable, cela affichait comme ça: “Chérie, d’abord je commence par te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi.Tu m’as vraiment aidé tout au long de ma vie. Mais j’étais toujours triste à ton côté, puisque je ne t’avais jamais considéré comme le mari dont j’ai souhaité avoir.Mon amour, je n’y retournerai pas.Prends ton fils et donne ma fille à ma famille. Comprends moi amour.Notre relation prend fin.Que Dieu te bénisse” Depuis lors, ma vie devient un drame. Je vis l’enfer sur terre .J’ai essayé de l’appeler, et elle m’a répondu en me disant:”S’il te plaît laisse moi vivre, j’achète à crédit et que l’argent n’a pas été remboursé?Ne me rappelle plus, d’ailleurs c’est un autre mec qui m’a acheté ce portable” Après cette réponse, elle a décroché.J’ai essayé encore, malheureusement pour moi, elle a éteint son téléphone de manière permanente.Jusqu’à présent elle n’est pas joignable. Pourquoi a t-elle agi comme ça? Je suis devenu comme un fou qui erre dans un désert sans destination. J’ai injurié ma mère pour cette pute, j’ai abandonné ma femme pour elle. Qui pis est, je n’ai même pas passé la nuit du jour de mon mariage avec elle. Maintenant je sens la méchanceté que je lui ai faite subir.Elle reste dans un coin, en se pataugeant dans misère la plus ignoble. Dieu va t-il vraiment me pardonner? Ma femme va t-elle m’accepter auprès d’elle? Ma mère va t-elle enfin me comprendre? Je ne sais que faire.Vraiment!j’ai gaspillé ma vie. Fin du texte Note: J’ai beaucoup de regret pour tout le reste de ma vie.Maintenant je sais qu’à chaque action que l’on pose, il y a toujours une conséquence.Celle-là n’étant pas toujours immédiate. C’est moi qui ai mal agit. Maintenant c’est la conséquence.Je l’accepte. Mes amis! Soyez humble dans la vie. Ne faites pas folie pour une personne que tu sens pouvoir mettre ta vie en péril.Ne confondez pas une personne qui vous aime à une autre qui a envie de vous profiter. Quel regret! Gabin Estiverne +509(37278988)

Qui ne s’est jamais senti heureux, au moins une fois de sa vie? Certains disent que le bonheur est divin, donc en aucune manière l’homme ne peut l’atteindre. Moi, je pense qu’on est heureux fort souvent, et que l’on n’est pas toujours conscient de cet état dans lequel on se baigne. C’est en ce sens que je fais allusion à Jacques Prévert, philosophe français, laissant croire que:”On reconnait le bonheur au bruit qu’il a fait en partant”. Ce qui veut dire que parfois c’est quand tu changes de situation, tu seras vraiment conscient. Par exemple: Tu as ta maman. Tu ne lui donnes pas de l’importance, tu es toujours prêt à vociférer sur elle, t’es toujours prêt à la décevoir. Sûrement, tu ne reconnais pas sa valeur. Cependant, elle a toujours toutes ses valeurs. Eh bien! C’est quand elle est morte que tu réalises qu’elle a été tout pour toi.Même de l’or ne peut la remplacer, de la richesse et autres. D’ailleurs elle est singulière, incomparable. Moi, je me sens heureux chaque jour. Surtout quand je suis entouré de mes amis. Ces derniers qui savent me donner de la valeur, qui m’écrivent et m’appellent sans économiser leur vaste amour pour moi. Quelle chance! Mon Dieu. Sache donner de la valeur à ceux qui te sont proches et importants.N’attends pas leur voyage définitif. Fais les goûter un peu de bonheur , car tu pourrais être un maillon qui puisse vraiment transformer toute une vie. Avec mes amis, je suis heureux Gabin Estiverne